27/11/2020

Flins : non aux suppressions d'emploi !

En préambule de la réunion avec le nouveau directeur général de Renault, M. De Méo, la CGT a fait une déclaration concernant le maintien de tous les emplois de Renault. Constatant que Renault va continuer à fabriquer des millions de véhicules, nous demandons la répartition du travail entre tous avec maintien des salaires !

19/11/2020

RRG Rouen : Suc info !

Après quelques mois d’absence loin de ses lecteurs et lectrices, faute de moyen humain, « Suc info » refait son apparition. Plus que jamais, vos élus CGT veulent vous informer sur les questions liées à la vie de l’entreprise. Il s’agit, entre autre, des questions posées par vos élus, et des réponses apportées par la direction, lors de récentes réunions. Bonne lecture !

17/11/2020

Lardy : plan de départs et de reconversions, la direction ne change que quelques virgules à son projet, la casse sociale sera brutale !

Les « concessions » faites par la direction dans son projet de plan de départs et de reconversions tiennent en quelques lignes : passage de 69% à 72% de salaire brut pour la Dispense d’Activités, congé de mobilité qui passe de 9 à 12 mois, hausse de 1 à 4 mois de salaire pour les indemnités, compensation des pertes de rémunérations si le salarié accepte des formations en chômage partiel.

12/11/2020

RRG : Retour sur la négociation : accord sur le recours à l' activité partielle individualisée au sein de l'UES RRG lié à la crise sanitaire Covid-19 du 10 novembre2020.

Ce mardi 10 novembre 2020 la direction générale est revenue vers les instances représentatives pour la négociation d’un accord sur le recours à l’activité partielle individualisée. Cette décision d’un recours précipité à la négociation centrale a fait suite aux dérives constatées lors du premier confinement et à l’irrégularité juridique de son déploiement récemment dans les établissements.

10/11/2020

Le Mans : Compte-rendu CSE du 29 octobre 2020

La distanciation physique est une règle primordiale en termes de protection du personnel face à la menace COVID. Pourtant, dans différents secteurs, « le point 5 minutes » est toujours d’actualité dans diverses salles de réunions alors que la distanciation minimum d’1 mètre n’est pas respectée. La direction dit ne pas être au courant de cette situation et qu’elle sera vigilante à l’avenir. Les élus CGT resteront vigilants sur ces négligences.

07/10/2020

Douai : samedis au bénévolat !

Depuis le mois de septembre, la direction de l'usine de Douai a annoncé des samedis travaillés. Plusieurs étapes se sont succédées : des réunions en CSE, avec les syndicats, annonçant des samedis travaillés et en modifiant réunions après réunions les modalités...

02/10/2020

Cléon : CCSE du 29 septembre 2020 : Information/ consultation des syndicats, sur les modalités de mise en œuvre du projet de plan d’économie du groupe Renault.

Le plan d’économie, on le connait, 15 000 suppressions d’emplois dans le monde, 4600 en France, sans compter les milliers d’emplois supprimés chez les sous-traitants, intérimaires... C’est une fois de plus une réponse au diktat des marchés financiers. Et M. DE MEO ne s’en cache pas, il déclare qu’il faudra aller plus loin que prévu dans le plan d’économies !!!

01/10/2020

Le Mans : Compte-rendu CSE du 24 septembre 2020

Lors de ce CSE, suite à plusieurs questions des élus CGT sur les embauches, la direction a fait savoir qu'il restait encore une vingtaine d'embauches à réaliser comme cela était convenu avant la crise sanitaire. Par contre pas de CQPM de prévus et pas de garanties d'embauches d'intérimaires ! La direction ne manque pas d’air, c'est bien elle qui fait appel à environ 400 intérimaires depuis le début de l'année pour sortir la production, sans compter les prestataires présents sur notre site qui assurent diverses missions.

01/10/2020

Lardy : plan de restructuration : la direction attaque l’os

Après des mois de silence, la direction commence à dévoiler ses plans concrets concernant nos emplois et notre vie au travail future. Pour Lardy comme pour bien d’autres sites, ce qui se prépare est extrêmement inquiétant : il va falloir que les salariés fassent entendre leur voix pour ne pas payer les conséquences des erreurs des anciens dirigeants et de la course aux profits que poursuit la nouvelle équipe de direction.