CGT RENAULT

Localisons une partie de la production des véhicules DACIA en France !

Mise en ligne le 19/04/2021

Pour la 2ème année consécutive, la DACIA SANDERO a été la voiture préférée des français ! Elle a été le véhicule le plus vendu dans le pays. Mais ce véhicule n’est pas fabriqué en France ! Un tiers des véhicules DACIA Sandero et DACIA Duster produits à l’Est sont réimportés en France alors qu’aucun de ces véhicules n’est assemblé dans l’hexagone.

Depuis plusieurs mois la CGT Renault porte un projet industriel revendiquant entre autres le rééquilibrage des volumes de productions. Parmi nos propositions, nous avions imaginé d’importer une partie de la production des véhicules DACIA vendus en France. En 2018, c’était 141 000 DACIA qui étaient produites dans d’autres pays pour être réimportées en France, un non-sens écologique et économique !

L’objectif serait de produire les véhicules au plus près de là où Renault les vend !

Pourquoi ? Parce que cela répond aux enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux !

  • C’est positif pour l’emploi en France, chez Renault et dans toute la filière automobile française. Les capacités de production des usines RENAULT de carrosserie-montage françaises sont sous-utilisées ces dernières années (avec comme conséquences, recours au chômage partiel, renvoi des intérimaires, doutes sur l’avenir...) alors que d’autres usines du Groupe à travers le monde, fonctionnent bien au-delà de leurs capacités de production et dans des conditions sociales déplorables. Cela permettrait d’améliorer aussi les conditions de travail des usines Renault partout dans le monde.
  • C’est positif pour l’environnement. Renault a délocalisé principalement ses activités dans des pays où l’énergie est fortement carbonée, donc très polluante. Ce n’est pas le cas de la France !  RENAULT médiatise que : « Réduire l’empreinte carbone du Groupe Renault est au cœur de sa politique environnementale. Elle consiste non seulement à réduire les émissions des véhicules lors de l’usage, mais aussi à travailler au quotidien sur l’ensemble du cycle de vie, de l’extraction des ressources, la production, jusqu’à la fin de vie des véhicules. » ? Pourquoi la production des DACIA vendues en France échapperait donc à cette déclaration d’intention ?
  • Enfin, le succès de ces modèles montre que les Français attendent des constructeurs comme Renault l’offre de voitures simples, fiables et pas chères. L’accessibilité des véhicules est un enjeu majeur ! Puisque la demande des clients est confirmée, pourquoi ne pas produire dans les usines Renault en France ces véhicules Dacia qui se vendent en France ?

Rééquilibrer les volumes de production est donc possible ! Et importer une part de la DACIA SANDERO en France est possible aussi !

Cette proposition est un exemple concret de revendication de notre projet industriel CGT Renault.

Pour soutenir cette proposition, vous pouvez signer la pétition ici et la partager au plus grand nombre !