KIOSQUE

L’avenir de RRG doit reposer sur un véritable projet ouvrant les perspectives de progrès social et de développement sur le long terme pour l’ensemble des salariés !

Communiqué de presse
13/03/2020

Le jeudi 27 février lors du CSE-CENTRAL, RRG a annoncé le plan de cession de 10 établissements en prouvant une nouvelle fois son incapacité à maitriser la pérennité de l’entreprise.
Les contraintes imposées par RENAULT SA pour accroître sans fin sa rentabilité et trouver du cash continuent à fragiliser sa filiale commerciale, sans se soucier des dégâts que cela occasionne pour les salariés de RRG.

Ce plan va concerner 1601 salariés pour cette première étape.

A la suite de l’information du plan d’évolution du périmètre de RRG avec la vente de 10 établissements, les élus CGT du CSE-CENTRAL ont décidé de quitter la séance plénière, pour protester et montrer leur solidarité avec les salariés sacrifiés par la direction générale.

La CGT RRG restera au côté des salariés RRG revendus, et soutiendra toutes les actions qu’ils décideront, comme celles de la succursale de Montpellier. Elle soutient dans leurs démarches les établissements qui sont abandonnés aux concessionnaires.

L’avenir de RRG doit reposer sur un véritable projet ouvrant les perspectives de progrès social et de développement sur le long terme pour l’ensemble des salariés, et non une stratégie financière autodestructrice.

C’est précisément ce que la CGT du Groupe Renault propose avec un projet industriel, pour le progrès social et la préservation de la planète (en savoir +)

Téléchargez l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous.


CGTRRG_communique de presse_13032020.pdf CGTRRG_communique de presse_13032020