KIOSQUE

"Renault traite ses salariés comme de simples variables d'ajustement", selon un délégué CGT à Montpellier

France Bleu Hérault
10/03/2020

Les salariés de Renault à Montpellier sont appelés à faire grève le mardi 10 mars. Ils protestent contre la vente de la succursale et dénoncent une opération de spéculation pour "nourrir les actionnaires". Renault a plongé dans le rouge, avec 141 millions d'euros de perte nette en 2019, et cherche donc à faire des économies. Le constructeur automobile met en vente plusieurs succursales en France, dont celle de Montpellier qui compte 200 salariés. "Cette mascarade sert à faire du cash pour nourrir les actionnaires et non pas pour combler le soi-disant déficit" selon Olivier Portal, le délégué CGT du site.

Lire l'article en entier.