KIOSQUE

Résultats financiers 2019 : un changement de cap tourné vers une stratégie industrielle et sociale s’impose ! La France peut produire 1 million de voitures et embaucher 4 000 CDI

Communiqué de presse
14/02/2020

Les résultats financiers 2019 de Renault témoignent des dégâts occasionnés par une stratégie financière obsédée par la seule rentabilité à court terme de l’entreprise.

Au fil des ans et au nom de l’internationalisation de l’entreprise, les dirigeants de Renault ont multiplié les prises de participation dans différentes entreprises (Nissan, Samsung, Avtovaz...) avec pour unique objectif une augmentation sans fin du taux de Marge Opérationnelle.

Dans le même temps et pour les mêmes objectifs, une grande partie de la production française a été délocalisée (avec des usines sous utilisées en France et surutilisées ailleurs) et l’ingénierie française fortement fragilisée.

Les ventes de la gamme Renault (hors Dacia badgées Renault) n’ont pas cessé de baisser depuis 2004, résultant de retards cumulés dans le renouvellement, l’élargissement de l’offre de sa gamme mais aussi par une augmentation continue des prix ventes aux clients.

Les mesures annoncées par Mme Delbos poursuivent la même logique qui produira les mêmes effets délétères pour les salariés et la filière automobile française.

Renault dispose d’une réserve de liquidités de près de 16 milliards et n’a pas de problème de financement de sa dette, qui reste par ailleurs stable.

Pour diminuer ses coûts fixes et prendre en compte les dimensions sociales et environnementales la direction générale :

  • Doit rééquilibrer les volumes de production entre les usines de Renault à travers le monde et produire ainsi au plus près de là où l’on vend. Les usines françaises et étrangères peuvent ainsi produire à 100% de leurs capacités
  • Des investissements doivent être consentis à la R&D, à l’ingénierie et la fabrication pour développer et produire une large gamme (électrique, hybride, thermique...) de véhicules de qualité et accessibles au plus grand nombre

Le 3 mars prochain, la CGT Renault formulera dans le détail un projet industriel et social pour assurer l’avenir de Renault mais aussi pour la filière automobile française !


Communiqu de presse CGT Renault 14022020.pdf Communiqu de presse CGT Renault 14022020