KIOSQUE

Fonderie de Bretagne. Quand Renault veut rassurer ses actionnaires

Le peuple breton
03/05/2021

Alors que plus une seule pièce ne sort de la Fonderie De Bretagne (FDB) pour être livrées aux usines de montage de Renault, Dacia ou BMW, du fait d’une grève générale et occupation du site, le nouveau Président de l’agglomération du pays de Lorient, M. Loher, considère que même s’il les soutient, la retenue des membres de la direction un soir jusqu’à 22h30 par le personnel ne sert pas sa cause. Pourtant, il faut avoir à l’esprit c’est que ça fait des mois que les représentants du personnel se font mener en bateau et doivent faire face au mutisme et au mépris des dirigeants de la maison mère. Sans ce type d’action, cela fait plus de 10 ans que la fonderie aurait disparue du paysage. Alors ont-ils le choix ?

Lire ICI l'article en entier.