Ne laissons pas Senard / Delbos et le gouvernement continuer d’assassiner Renault, la filière automobile française et les collectivités locales !

Actualité du 25/05/2020


Les annonces du gouvernement et les fermetures de 4 usines Renault relayées par la presse (qui restent à confirmer) poursuivent et amplifient les externalisations et délocalisations des activités industrielles et d’ingénierie de la filière automobile française !                                                           
En 15 années, l’industrie automobile Française a déjà perdu plus de 120 000 emplois dont plus de 25 000 pour Renault. Sur la même période, Renault a déjà délocalisé la Mégane, la Twingo, la Clio et aussi externalisé une part importante de l’ingénierie.

En 2019, Renault a produit en France moins de 17% des véhicules particuliers contre 54% en 2004, soit une perte de plus de 623 000 véhicules.

Téléchargez ci-dessous le tract en entier.


Ne laissons pas Senard et Delbos assassiner Renault .pdf Ne laissons pas Senard et Delbos assassiner Renault