Compte rendu de la réunion DSC/direction générale du 24 mars 2020

Actualité du 25/03/2020


Selon la direction la situation industrielle est stable.

SOVAB : Il n’est plus prévu d’activité y compris pour la semaine prochaine, la persévérance de la lutte de nos camarades pour assurer la sécurité sanitaire des salariés en est le résultat. L’activité prévue par la direction était la finition en bout de ligne pour finir environ 1000 véhicules.

Choisy : l’activité est au strict minimum il y a 3 caristes et un CU.

Concernant les négociations pour la rémunération dans la période :

La direction organise dès demain des bilatérales avec les OSR. Pour la CGT le rendez-vous est fixé jeudi matin à 8h30. Le périmètre de la négociation est Renault SAS et l’ensemble des filiales y compris peut être celles non industrielles.

La négociation débutera vendredi à 9h en visio. La direction souhaite un accord au plus tôt, pour la rémunération d’avril. Le salaire de mars ne sera pas impacté. La délégation sera composée de 3 personnes, nous proposons de désigner les DSC.

Rappel de l’existant chez Renault SAS

Il existe l’accord chômage partiel du 30 juin 2011. Celui-ci assure un complément à la loi. Un fond de solidarité est financé par une cotisation à 0,15% sur notre salaire et une participation identique de l’entreprise.

APR et ETAM non forfaités : rémunération à 60% de la rémunération + un complément de 10% des gains journaliers qu’aurait perçu le salarié, de l’entreprise. La législation ayant changée maintenant la rémunération est à 70%. Actuellement le salarié perçoit environ 90%.

ETAM forfaités : idem que pour les APR mais ils ont en plus un complément mensuel, de l’entreprise, pour maintenir le salaire à 100%

La CGT n’avait pas signé cet accord pour les raisons suivantes :

  • Participation de l’entreprise insuffisante
  • Pas de contribution des actionnaires sur les dividendes versés

Retour sur l’accord de crise de 2009 :

L’accord prévoyait le rachat possible de capital temps pour maintenir une rémunération à 100%. La CGT après consultation des syndicats avait signé cet accord


En préparation de la négociation sur une mise en activité partielle des salariés du groupe, la coordination a écrit à la direction pour avoir des éléments précis afin de débuter la négociation. Retrouvez ces éléments dans le compte rendu à télécharger à la fin de l'article.

Nous vous proposons de remonter vos questionnements et vos propositions sur ces sujets.

La direction envisagerait de mettre tout ou partie des salariés en activité partielle, y compris les salariés aux forfaits et cadre. Elle considère que l’activité télétravail ne sera pas suffisante pour occuper l’ensemble des personnes concernées actuellement sur une durée de quelques semaines.

Pour la négociation, nous vous proposons des repères et propositions de financement que nous mettons en débat. Les revendications sont :

  • Maintien de la Rémunération Brute et Nette à 100% pour toutes les catégories professionnelles
  • Financement :
  • Les fonds prévus pour le versement des dividendes sont réservés à la solidarité pour les salariés
  • Utilisation des fonds de réserve prévu dans l’accord de juin 2011 « accord de financement du chômage partiel »
  • Prélèvement de solidarité de 10% sur la rémunération des membres du CEG
  • Contribution de solidarité sur les salaires > 3 PMSS (Plafond Mensuelle Sécurité Sociale : 3407 euros en 2020)
  • Utilisation des CTC pour compenser la rémunération
  • Maintien des droits à acquérir (Congés, ancienneté, ……..)

Prochaine réunion Jeudi 26 mars à 17h00.
Faites-nous remonter la situation de votre établissement, les problèmes posés, les demandes...
A DIFFUSER MASSIVEMENT.


Point reunion DG DSC du 24 mars 2020.pdf Point reunion DG DSC du 24 mars 2020