NAO 2020 : Les salariés Renault spoliés !

Actualité du 19/02/2020


Le triste spectacle que nous afflige les dirigeants de Renault depuis près de 18 mois ne fait guère sourire les salariés.
Renault pourrait être la risée du monde industriel si cela n’avait pas de conséquence sur la vie de milliers de salariés de l’entreprise, de leur famille et de l’ensemble de la filière automobile nationale.

La gabegie au sommet de l’entreprise, dont les salariés sont les premières victimes, des départs négociés, les débarquements de dirigeants plus ou moins légaux et respectueux des personnes, le mercato d’été ou d’hiver auquel nous assistons, n’est pas en mesure de rassurer le simple salarié.
En revanche cela démontre qu’il y a des moyens pour répondre aux justes revendications des travailleurs, créateurs de la richesse.

La CGT reprenant les chiffres fournis par la direction, a démontré la poursuite de la baisse du pouvoir d’achat de l’ensemble des catégories professionnelles. Les accords de compétitivité successifs depuis 2013 ont non seulement fait baisser les effectifs de Renault particulièrement APR et ETAM mais également le pouvoir d’achat de tous les salariés. 

Téléchargez l'intégralité du tract ci-dessous. 


Tract_NAO_coordo_19022020.pdf Tract_NAO_coordo_19022020