Retour sur Observatoire Des Métiers de l’ingénierie et fonctions transverses (Ile-de- France, Le Mans, Cléon...)

Actualité du 24/09/2020


  • 2 730 suppressions d’emplois de techniciens et d’ingénieurs Renault France d’ici 2022
  • 5 300 suppressions d’emplois de prestataires Renault

Pour rappel :
Le 29 mai dernier, la direction a annoncé un « plan de réduction des coûts de 2 milliards » avec la suppression de 15 000 emplois dans le monde dont 4 600 pour la France. La direction a présenté son plan comme « des axes de réflexion à l’étude pour la transformation de certains sites ou entités du groupe (fermeture) ».

Sous couvert « d’un dialogue social », la direction a soumis à signature un accord de méthode en juillet dernier au niveau central et pour chaque établissement concerné (Ingénierie et fonctions tertiaires, FDB, Douai, Maubeuge, Flins, Choisy, Dieppe) ayant pour objectif affiché « de permettre pour chaque projet, d’intégrer la contribution des organisations syndicales et des instances
représentatives du personnel sous des formes diverses... ».

Pour ne pas être exclue des rencontres avec les directions centrales et locales, obtenir des informations complémentaires et défendre son point de vue, la CGT a signé cet accord tout en étant lucide sur les objectifs d’instrumentalisation de la direction.

Pour l’ingénierie et le tertiaire, un Observatoire Des Métiers (ODM) a été créé et s’est réuni 5 fois depuis le 28 juillet dernier. Réunions à l’issue de lesquelles, un simulacre de négociation pourrait s’engager.

Découvrez le tract dans son intégralité ci-dessous.


240920 ODM 3.pdf 240920 ODM 3