1ère négociation d’un accord gestion de crise

Actualité du 27/03/2020


Crise sanitaire covid-19... Une opportunité pour imposer de nouveaux reculs sociaux !

Les salariés sont invités à passer  à la caisse ! La direction a convoqué ce matin une 1ère réunion pour négocier « un accord de gestion de crise ».

La direction propose de mettre une nouvelle fois à contribution les salariés en leur prélevant une partie importante de leurs congés (CTI, Congés principaux...), 1 journée pour 5 jours d’activité partielle, pour financer eux-mêmes le maintien de leur rémunération à 100%.

A l’exception de l’AGS à 1% prévue au 1er avril pour les APR, les autres mesures salariales (AI et 50% des primes ETAM) seront versées en octobre avec effet rétroactif.

La direction envisage d’obliger, si nécessaire, les salariés à travailler 6 jours par semaine (3 semaines maxi par mois) avec des heures supplémentaires majorées à 10% au lieu de 25%.

Enfin, elle entend s’autoriser à modifier la durée et le positionnement des congés d’été, garantissant selon elle, 12 jours consécutifs entre le 1 juillet et le 30 septembre 2020.

Téléchargez le tract complet ci-dessous.


2tract accord gestion de crise2.pdf 2tract accord gestion de crise2