Re-Nouveau 2025, accord du 14 décembre 2021

Du 18/01/2022

Préambule :

L’industrie automobile fait  actuellement  face à des transformations historiques. Les  produits se transforment, les mutations technologiques s’intensifient et les usages de la voiture ne cessent d’évoluer. Les changements des réglementations s’accélèrent et précipitent ces transformations.

Depuis 2020, au-delà de ces mutations dans l’industrie automobile a dû faire face à des crises sans précédent telles que la crise sanitaire de la COVID 19, la crise d'approvisionnement des semi-conducteurs ou celles des prix des matières premières et des transports.

Ces éléments contextuels viennent s'ajouter  à une situation économique de Renault Group fragilisée. Après un premier exercice négatif en 2019,  le Groupe a enregistré plus de 8 milliards d’euros de pertes en 2020.. Dans ce contexte, le Groupe doit continuer à travailler au rétablissement de sa situation économique afin de préserver son avenir.

Début 2021,  Renault Group a engagé un nouveau plan stratégique Renaulution.Ce plan prévoit de passer d’un  objectif de volumes  à un objectif  de création  de valeur,  ainsi que d'engager  la transformation du Groupe vers la nouvelle chaîne de valeur de l'industrie automobile.

Dans cette période sans précédent,  Renault Group et les Organisations  syndicales  Représentatives ont souhaité construire un accord global pour l’Entreprise et ses Salariés en France à horizon 2025.

C’est dans  ce contexte  qu'au mois de juin 2021, la Direction  a convié  les Organisations  Syndicales Représentatives (OSR) à un cycle de Groupe de Réflexion Paritaire (GRP) pour partager avec elles une vision complète et transparente  de la situation du Groupe et ses perspectives. A cette occasion,  ont été abordés un certain  nombre de sujets dont la situation  économique  du Groupe,  la stratégie  des grands métiers, l’ empreinte  immobilière,  les coûts fixes,  ainsi que l'évolution  des effectifs et les actions menées, et à venir  en matière  de transformation des métiers et compétences..

Lors  de  la  réunion  conclusive qui  s'est  tenue  le 1er juillet 2021  intitulée « Construire  l'avenir»,  les partenaires sociaux ont convenu de leur volonté d’ouvrir  une négociation visant à la conclusion d'un accord pluriannuel poursuivant plusieurs ambitions :

- Accompagner le plan stratégique Renaulution,

- Construire un projet d'avenir pour Renault Group dans son pays racine, la France,

- Continuer à contribuer au redressement économique,

- Préparer l’avenir  en accompagnant  la transformation  des compétences vers la nouvelle chaîne de valeur de l'industrie automobile.

Le présent accord  Re-Nouveau  France  2025  positionne  la France au cœur des activités industrielles, technologiques et de recherche et développement  pour renforcer Renault Group dans son rôle de pilier de l'écosystème automobile français. Il comporte un projet industriel ambitieux qui vise notamment  à faire de la France le cœur du véhicule électrique pour Renault Group, en augmentant son activité industrielle dans ce domaine et en choisissant le territoire national comme le centre de production de moteurs électriques. Renault Group décide ainsi d’affecter  à ses usines françaises la production de 9 nouveaux véhicules, dont une majorité  100% électrique.  Le futur  moteur  électrique 100kW et toute sa chaîne  de valeur seront intégralement affectés sur  le territoire  français. Ces projets qui  complètent  ceux  déjà  annoncés de Re-Factory et ElectriCity dans le Nord, contribueront à positionner Renault Group comme un leader de la transition énergétique en France et des nouvelles mobilités en Europe.

L’ensemble  de ces affectations d’activité bénéficiera à tous les établissements et filiales du périmètre de l'accord en France et plus largement, à l'industrie et à la filière automobile française.

Lire ICI l'article en entier.