VIDÉOS

Libertés Syndicales bafouées chez Nissan - Canton - USA

28/06/2016

Sous couvert de privilégier le dialogue direct avec les salariés, pour plus d’équité et de rapidité dans la gestion des problèmes, la direction de l’usine Nissan de Canton aux Etats-Unis met en place une véritable propagande allant jusqu’à l’intimidation, pour empêcher le syndicat UAW de s’implanter dans l’usine.

En effet, aux États-Unis, pour créer une section syndicale, il faut que 30 % des salariés d’un site y soient favorables puis qu’elle obtienne plus de 50% des votes lors d’un second vote.

La direction met donc tout en œuvre pour empêcher les salariés de se prononcer en faveur de l’UAW.

La Direction argumente, dans cette vidéo diffusée en boucle, aux salariés qu’il n’est « pas dans le meilleur intérêt des employés d’avoir l’UAW » et joue notamment sur leur peur de perdre leur emploi.