Cergy : retour sur la visite du nouveau directeur après-vente M. Dogu Hakan

Actualité du 06/07/2022


Après Cléon, le Mans, Batilly, Sandouville la direction annonce 70 embauches pour la DLPA Cergy-Puiseux/Villeroy.
Il est prévu 70 embauches à Cergy-Puiseux/Villeroy en 2022,
20 pour le site de Cergy-Puiseux et 50 pour le site de Villeroy.
La CGT se réjouit des embauches annoncées prévues à la rentrée, pour combler les nombreux départs, mais ils seront insuffisants.
Pour la CGT, il faut un plan d’embauches d’une autre ampleur.
La CGT est convaincue qu’une vague d’embauches était indispensable et prévisible, et cela sans tomber dans le chantage des accords de régression sociale de la direction qui pèse lourd chaque fin de mois sur le pouvoir d’achat d’une partie des smalariés.
La CGT assume pleinement ne pas avoir signé l’accord « Re-Nouveau France 2025 » car nous sommes fiers de ne pas être complice de cette baisse salariale que subissent les intérimaires et cette inégalité que subiront tous les futurs embauchés.
Petit rappel, ces embauches seront au rabais : pour ces nouveaux embauchés, la pause de 20 minutes ne sera pas payée, (accord de compétitivité que la CGT n’a pas signée...) d’où une perte de salaire de 70 à 80 euros par mois... Cela est inacceptable !!!
Pour les intérimaires qui souhaitent postuler, les représentants CGT seront là pour vous aiguiller, n’hésitez pas à venir nous rencontrer pour plus amples informations.
Intéressement :
La CGT ainsi que l’ensemble des organisations syndicales a signé l’accord local d’intéressement aux performances de l’établissement.
Une avance sur le résultat de 500 euros brut
soit 451 euros net sera versée sur le bulletin de salaire de juillet.
Pour nous il n’y a pas de quoi fanfaronner. Malgré tout, notre pouvoir d’achat est en berne car cela fait des années que nos salaires sont bloqués ! Et aujourd’hui avec l’explosion de tous les prix, la situation est intenable. Nous devrions avoir de bien meilleurs salaires :
- Augmentation de plus de 300 euros nets.
- 13eme mois (en plus de l’intéressement local)
- Intéressement groupe uniforme
Convention collective, dénonciation des accords :
Fin de notre convention collective au 1er janvier 2024 : plus de coefficients, plus de blocs, plus de P1, P2, P3, plus de reconnaissance des diplômes... mais une cotation des « emplois » avec un salaire associé... et beaucoup de zones d’ombre dans cet accord. Beaucoup de questions ont été posées, la direction n’est en mesure de répondre à aucune...
Dénonciation de tous nos accords collectifs en juillet 2022, tout devra être « renégocié » d’ici octobre 2023. (Couverture sociale, primes, indemnités de nuit...).
Pour la CGT, c’est une attaque sans précédent, nous vous tiendrons informés, mais à coup sûr, il faudra l’intervention de tous les salariés pour éviter de revenir un siècle en arrière !!!
Lors de ces négociations, nous serons représentés dans les groupes de travail par notre camarade Thomas Ouvrard, Délégué Syndical CGT à la Sofrastock, avec qui nous nous entretenons régulièrement.
Visite de Monsieur Hakan Dogu à Puiseux :
La CGT n’a pas participé à cette visite, et nous nous en sommes expliqués avec la direction. Pour la CGT, il était inconcevable de participer à un « Welcom Coffee » sans que les salariés sur place, en poste depuis 05h30, ne puissent y être conviés… pendant que la direction palabre sur un parquet fraîchement installé. Ce sont quand même les opérateurs qui font tourner la baraque avec des conditions de travail loin d’être acceptables. Notre position a largement été approuvée par les travailleurs.
Conditionnement :
Suite à l’activité qu’il y a eu un samedi matin, le chef du magasin a jugé la production en dessous de ce qu’il aurait espéré. Et pour punir les opérateurs présents, il aurait dit qu’ils ne feront plus de samedi.
Le chef du magasin ferait mieux de se renseigner concernant la productivité de ce fameux samedi. Les pièces traitées étaient plus complexes et le FIFO respecté. Les opérateurs ont travaillé sous une chaleur de plomb toute la semaine et étaient présents à 05h30 tous les jours, malgré les restrictions médicales pour certains. Donc la prochaine fois, au lieu de critiquer, qu’il se joigne à nous pour montrer l’exemple.
Santé :
Youpi ! Il y a enfin un médecin sur le site, mais pour combien de temps ? Alors, si vous avez des dossiers à faire remonter c’est le moment.