Fonderie de Bretagne : le capital tue les fonderies

Actualité du 08/04/2022


Fonderie du Poitou Fonte et Alu, MBF dans le jura, La SAM dans l’Aveyron, liquidées, fermées, plus de 1200 salariés virés, autant de familles dans le désarroi, le chômage, des sous -traitants oubliés, méprisés, tel est le bilan de ces deux dernières années.

Une délocalisation organisée, orchestrée par Renault, validée, par le ministère de l’économie. L’état Français collabore à la perte des emplois industriels en France, et se targue en cette période électorale de vouloir relocaliser, de stopper la désindustrialisation. Comment osent-ils avoir de tels propos ? Alors qu’ils garantissent des prêts pour Renault sans aucune contrepartie sur la préservation des emplois, sans aucun engagement sur la production au plus près des consommateurs, c’est à dire en France.

 

Téléchargez le tract complet ci-dessous :


Le capital tue les fonderies Le capital tue les fonderies