Salariés Renault « invités » au départ, prestataires virés, avenir de Lardy menacé : Il faut réagir !RDV le 14 janvier

Actualité du 07/01/2021


La fin de l’année 2020 a confirmé nos craintes sur les questions d’emplois et d’activités pour le site de Lardy :

1/ Chez Renault, le plan de départs volontaires cible clairement certaines catégories du personnel.

Les salariés de l’ingénierie et du tertiaire ont reçu un mail en fin d’année leur indiquant s’ils étaient « gris » (éligibles à la Rupture Conventionnelle Collective, RCC) ou « bleus » (non-éligibles).

Avec l’objectif de 1900 départs pour la RCC dans l’ingénierie/tertiaire, cela voudrait dire, en appliquant le ratio du nombre de salariés du site, 150 départs à Lardy dans ce cadre (donc sans compter les départs « naturels » et les Dispenses d’Activités). La direction annonçant 600 salariés éligibles à la RCC à Lardy, cela voudrait dire 1 salarié « gris » sur 4 poussé au départ ! Les salariés ETAM seraient particulièrement visés puisqu’ils sont 70% à être classés « gris » à Lardy, contre 40% pour les ingénieurs et cadres.

Que se passera-t-il si les objectifs de départs volontaires ne sont pas atteints fin septembre 2021 ? La direction refuse de répondre.

Téléchargez ci-dessous le tract en entier.


T001_Petition_Debrayage_CGT_SUD_070121.pdf T001_Petition_Debrayage_CGT_SUD_070121