Retour sur la 1ère réunion de négociation d’un accord relatif à la transformation des compétences fonctions globales de Renault SAS

Actualité du 14/10/2020


La négociation du 13 octobre 2020 concernant la mise en œuvre du plan d’économie a porté sur le périmètre ingénierie et tertiaire des établissements Ile-de-France (Guyancourt, Villiers Saint Frédéric, Lardy, Siège, Plessis Robinson), l’ingénierie Cléon, Le Mans et les services supports rattachés sur des établissements industriels dont la hiérarchie est en Ile-de-France.

Sur ce périmètre le plan d’économie concerne 2500 suppressions de poste.

La direction, toujours dans sa stratégie de division entre sites et salariés, engagera des dispositifs pouvant être différents.

Aux questions de la délégation CGT la direction ne daigne pas répondre :

  • Ce plan d’économie, pour quel projet d’entreprise, quelle ambition et quel projet industriel ?
  • Comment réaliserons-nous les futurs projets, quelle organisation pour quelle charge de travail ?

Téléchargez le tract ci-dessous dans son intégralité.


131020 (1ere négo accord transformation des compétences).pdf 131020 (1ere négo accord transformation des compétences)