Lardy : pour défendre nos retraites et dire notre ras-le-bol le 5 décembre

Actualité du 02/12/2019


Dans tous les secteurs de l’économie (public comme privé), les salariés subissent depuis des années une véritable régression sociale. Ce ne sont pas simplement nos droits qui ont été rognés mais c’est au quotidien, dans le travail, que nous subissons les conséquences d’une course effrénée aux profits.

Conditions de travail dégradées, précarité des sous-traitants et des intérimaires, obligation de faire toujours plus avec toujours moins de moyens, salaires bloqués, etc. le ras-le-bol s’étend. Non seulement les gouvernants ne se préoccupent pas de cette situation mais en plus, ils voudraient nous faire travailler encore plus longtemps dans ces conditions, en tentant d’imposer une nouvelle réforme des retraites qui reculerait l’âge de départ et réduirait les pensions.

L’ampleur de la grève du 5 décembre, sa poursuite dans le temps et son élargissement peuvent être le moyen de dire « Stop », à la dégradation de nos conditions de travail et de vie aussi bien qu’à la remise en cause de nos retraites. Alors, soyons nombreux à faire grève et à manifester le 5 décembre !

Pour préparer la grève du 5 décembre et ses suites, nous organisons une Assemblée Générale de lutte, ouverte à tous les salariés du CTL, syndiqués, non-syndiqués, Renault, prestataires :
RDV lundi 2 décembre au local syndical (L71) à partir de 12h.
Venez nombreux !

Vous pouvez télécharger ci-dessous le tract complet de Lardy.


LARDY_5_déc_021219.pdf LARDY_5_déc_021219